La littérature américaine peut être considérée comme faisant partie de la littérature anglaise ou comme une branche littéraire distincte. La littérature américaine primitive doit beaucoup aux formes et aux styles originaires d’Europe. par exemple, “Wieland” et d’autres romans de Charles Brockden Brown (1771-1810) s’inspirent directement des romans gothiques alors écrits en Angleterre . Même les récits impeccablement élaborés de Washington Irving ( 1783 – 1859 ) – en particulier Rip Van Winkle et The Legend of Sleepy Hollow – semblent clairement européens malgré l’action qui se déroule aux États-Unis.